Combien bien poser son stratifié ?

Les stratifiés sont constitués de couches de papier (imprégné de résine) reliées à haute température et sous pression pour former des panneaux rigides.
Les stratifiés décoratifs pour les résidences se vendent en feuilles standard. Ils sont épais de 1/16, pour usage sur les surfaces horizontales et de 1/32 pour les verticales.

Sol stratifié

La gamme des effets décoratifs comprend des coloris unis, des motifs, des imitations de bois et des dessins abstraits, le tout avec une finition mate ou lustrée. Les stratifiés peuvent être employés sur toute surface plane et sèche. Les panneaux de fibres et contreplaqués sont les matériaux qui conviennent le mieux. Décapez les surfaces peintes et vernies jusqu’à la mise à nu du bois avant de coller le stratifié.

Le bois couvert de stratifié doit être revêtu, sur l’envers, pour l’empêcher d’absorber l’humidité qui le déformerait. En fait, toutes les surfaces recouvertes de stratifié devraient être renforcées au dos, mais ceci est moins indispensable pour les planches fixées sur une base massive. Les meilleurs adhésifs pour les travaux courants d’intérieur sont les collescontact. La chaleur excessive peut endommager les stratifiés. Ne posez pas, sur une surface stratifiée, des plats sortant du four: elle s’en trouverait cloquée ou roussie.

Certains produits chimiques tels que le peroxyde d’hydrogène et certains produits de nettoyage contenant du chlore font des taches sur la surface. Essuyez immédiatement toute éclaboussure.

Types de placages

Les placages sont de minces feuilles de bois provenant des billes de bois. Leur principal mérite, aux yeux des bricoleurs, c’est de doter le bois le plus ordinaire d’une surface attrayante.

Il en existe deux catégories principales: les placages de construction, assez épais, utilisés pour les contreplaqués, et les panneaux lamellés, fabriqués en usine. Les placages de surface, plus minces-1/28″ d’épaisseur-sont employés dans la décoration.

Pose du placage

Pour poser le placage, il vous faut un marteau spécial (ou un rouleau), un couteau à tracer, une règle, un rabot à dents (pour gratter le bois afin de lui donner du mordant), du gros papier abrasif, un bloc, de la colle et un pinceau. Coupez les feuilles de placage plus grandes que les surfaces à couvrir (en prévoyant un chevauchement de ½ » à chaque joint). Aspergez d’eau chaque côté des placages, s’ils gauchissent; empilez-les entre des planches.

Poser un stratifié

Au bout de quelques heures, les feuilles seront assez flexibles pour être posées avec une colle soluble à l’eau. (Pour la collecontact, les feuilles doivent être bien sèches.) Etalez sur les deux surfaces à joindre une mince couche de colle et laissez sécher. Placez les feuilles de placage bien à plat dans l’ordre où elles seront posées. Etalez la colle suivant une bande de la largeur de la première feuille. Etendez de la colle sur l’envers de cette feuille. Mettez le placage en place sur la surface enduite de colle en croisant les joints de 1/2″. Tassez le placage au moyen du marteau spécial ou du rouleau, jusqu’à ce qu’il adhère solidement. Faites disparaître les bulles en les repoussant vers le chant le plus proche.

En posant chaque nouvelle feuille, assurez-vous que l’un de ses bords chevauche la feuille précédente d’environ 3/4″. Servez-vous d’un couteau et d’une règle pour couper en plein centre du chevauchement. Retirez la partie en excédent et refermez le joint en poussant énergiquement avec le marteau ou le rouleau, dans un mouvement de va-et vient, jusqu’à ce que les feuilles se joignent. Si vous employez de la colle à placage, l’ouvrage devrait être serré dans une presse jusqu’à la fin du séchage. Fabriquez vous-même cette presse avec du madrier et des serres spéciales. Avec la colle-contact, procédez comme pour les stratifiés; les serres sont inutiles.

Diverses méthodes s’utilisent pour la fabrication du placage: le sciage avec une scie sauteuse de qualité (comme les scies sauteuses Makita), le tranchage et le déroulage. Pour cette dernière coupe, la bille est montée sur un tour géant, et un couteau la découpe en un ruban continu. Le placage tranché est découpé transversalement par un outil qui agit à la manière d’un immense rabot. Les rabotures qu’il produit sont du placage.

Dans chaque cas, le grain du placage est différent, ce qui donne des effets et des motifs particuliers.

Une feuille de placage est dite un « pli ». Plusieurs plis réunis forment un paquet. Le prix des placages est calculé au pied carré. Les panneaux lamellés sont composés en réunissant plusieurs feuilles de placage sur une forme. Ces placages ne sont pas à fils croisés comme le contreplaqué.

Il existe une vaste gamme de feuilles de placage prêtes à découper, parmi lesquelles on trouve des incrustations telles que damiers, emblèmes et autres fantaisies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *