Le sablage : à sec ou à l’eau ?

Lors d’un ravalement de façade, on peut opter pour différentes précédées au choix pour bien nettoyer la surface. Le sablage fait partie de ces techniques de nettoyage et il se décline lui-même en deux méthodes différentes.

Le sablage à sec

Comme son nom l’indique, l’eau n’intervient pas dans ce type de sablage qui se fait plutôt par projection de matériau sur les façades à traiter. Le sablage à sec se montre surtout très efficace lorsqu’il est question de nettoyer les surfaces dures ou les murs fortement encrassés. Le matériau utilisé peut être soit du corindon, de l’alumine ou tout simplement du sable siliceux (d’où le nom sablage).

Pour réaliser un sablage à sablage, il faut utiliser l’équipement adéquat, généralement un compresseur puissant que l’on peut trouver en location chez des entreprises spécialisées en bricolage. Avant de se lancer, il faut veiller à bien régler le matériel utilisé en fonction du type de matériau choisi. Plus précisément, il faut calibrer la pression du compresseur soit à 3kg/m² pour les surfaces en briques ou en pierres tendres, soit à 10kg/cm² pour le béton et les pierres dures.     

L’hydrosablage

Cette alternative au sablage à sec se fait au contraire à l’eau, et on le choisit pour nettoyer des façades moins crasseuses. Il s’agit là d’une solution efficace, car le mélange d’eau plus sable possède un grand pouvoir abrasif, permettant d’enlever toutes traces de saleté sur les murs.

L’hydrosablage se pratique à l’aide d’un kit spécial à installer sur n’importe quel équipement classique de nettoyage à haute pression. En plus de l’eau, on a également besoin d’une bonne quantité de sable abrasif, qui se vend en sac prêt à l’emploi dans les magasins de bricolage.

Précautions à prendre

Le sablage est un procédé qui peut être fait par toute personne ayant les compétences nécessaires pour cela, que ce soit un professionnel en ravalement ou simple bricoleur du dimanche. Si vous souhaitez le faire par vous-même, pensez à utiliser le corindon comme matière pour minimiser les risques d’endommagement de support.

N’oubliez pas d’installer toutes les protections requises pour un nettoyage par sablage, aussi bien au niveau des portes que des fenêtres. Pour cela, on utilise généralement des bâches épaisses que l’on fixe à l’aide du ruban adhésif spécial.

Pensez également à recouvrir vos voitures de bâches (et dites aussi à vos voisins de le faire !) les protégeant des projections issues du sablage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *