Les astuces pour rester au chaud cet hiver

Alors que plusieurs départements sont placés en vigilance jaune « neige et verglas », les aléas de l’hiver commencent à pointer le bout de leur nez et le froid semble s’installer lui aussi doucement, mais surement. D’ailleurs, ce n’est qu’une question de jours pour que le froid se ressente dans toute la Métropole. Dès lors, comment remédier à cela et réchauffer le cœur de toute la tribu ?

Les solutions pour se protéger du froid

Rallumer la chaudière

Avant toute chose, il est fortement conseillé de procéder à la purge des radiateurs avant de redémarrer la chaudière. Si la présence d’air dans les radiateurs est trop importante, les radiateurs auront tendance à moins chauffer voire pas du tout. Pour cela, il suffit de dévisser d’un quart de tour la vis de purge, une fois que le sifflement s’arrête et que les premières gouttes d’eau commencent à s’écouler, le radiateur est purgé. Après avoir refermé soigneusement la vis de purge, mais aussi passé un bon coup de propre, le radiateur est opérationnel. En effet, la présence de poussière diminue fortement le rendement du radiateur et occasionne dès lors des dépenses inutiles.

Ensuite, mieux vérifier que le manomètre n’est pas défectueux, que la pression de l’eau dans le circuit de chauffage est normale, que la vanne d’alimentation de la chaudière est fonctionnelle avant de basculer en mode hiver la chaudière. En cas problème ou si la chaudière ne démarre pas, mieux vaut faire appel à un professionnel qualifié, un chauffagiste dans le Val-de-Marne pour remettre en fonction la chaudière et passer en mode hiver.

Veiller à la bonne isolation du logement

L’entrée et les fenêtres sont la porte d’entrée du froid. Rien de plus mauvais qu’un filet d’air qui parvient à se faufiler de-ci de-là et qui modifie la température intérieure. Certes, la solution idéale est de disposer d’une porte et de fenêtres qui assurent l’étanchéité thermique. Mais voilà, il n’est pas toujours envisageable – surtout à la dernière minute alors que l’hiver est là – de faire faire des travaux. Travaux néanmoins à envisager dès la belle saison pour améliorer son confort, réduire sa facture énergétique le tout, en ayant la possibilité de bénéficier d’aides et de primes pour cela.

Dès lors, un joint entre le cadre et la porte/la fenêtre, un boudin au niveau du seuil de la porte peuvent suffirent en attendant pour colmater l’endroit des fuites. Des rideaux aux fenêtres peuvent également servir de rempart contre le l’air froid et, pour les sols frais, rien de tel qu’un tendance pour réduire la perte de chaleur par le sol ou améliorer le confort en cas de carrelage au sol.

Ventiler régulièrement pour évacuer l’air vicié

Contrairement aux idées reçues, il faut ouvrir ses fenêtres même en hiver ! Aérer son habitation de manière quotidienne permet de se débarrasser du trop-plein d’humidité contenu dans l’air – une famille produit en moyenne quatorze à vingt litres d’humidité par jour – et donc d’optimiser son chauffage.

En parallèle, il est vital d’aérer son logement pour avoir une bonne qualité de l’air intérieur. Et pour cause, l’air intérieur est cinq à dix fois plus pollué que l’air extérieur. Le fait d’ouvrir en grand matin et soir, pendant quinze minutes, permet alors d’évacuer la poussière, la pollution chimique, les mauvaises odeurs, mais aussi de pouvoir aux besoins en oxygène.

Réchauffer son corps

Mesurant seulement la taille d’un petit pois, l’hypothalamus est une structure cérébrale qui régule notamment la température intérieure du corps. Cette dernière en fonction de l’âge et de l’état de santé de chacun peut dysfonctionner. Dès lors, on est plus enclin à ressentir une sensation de froid et à avoir du mal à se réchauffer. Qu’à cela ne tienne ! Il existe en effet différentes possibilités pour les frileux. Rien de tel qu’opérer un changement dans son alimentation afin qu’elle soit plus saine, équilibrée et adaptée à l’hiver, d’opter pour les boissons chaudes – thés, tisanes, soupes par exemple – de s’habiller chaudement et en particulier les extrémités du corps que sont les pieds et les mains. Ajouté à cela, la pratique régulière d’un sport et, le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *