Les outils indispensables pour se lancer dans la maçonnerie

Lorsqu’on est un jeune apprenti ou un amateur qui veut reconstruire une partie de son habitat, il est parfois difficile de choisir les outils indispensables pour la maçonnerie. Ne vous inquiétez pas !

Certains maçons professionnels ne sont pas totalement équipés correctement lorsqu’ils lancent leur activité. Voilà pourquoi Diamwood, l’expert en équipement, nous a fait découvrir tous les outils incontournables lors de votre création d’activité. Poursuivez votre lecture !

Les outils de mesure pour maçonner

Dans le domaine de la maçonnerie, la comparaison des réalisations avec les plans prévus est une tâche courante. Du coup, il est indispensable de vous équiper des outils pour juger de l’alignement, des longueurs, les angles droits ou encore les surfaces verticales ou horizontales. Autrement dit, il existe différentes sortes d’outils dédiés à chaque tâche spécifique : du mètre classique au mètre pliable en passant par le mètre électronique ou le mètre déroulant, ce sont des outils indispensables pour le maçon.

Le mètre

Le mètre déroulant s’avère l’outil le plus utilisé dans la majorité des cas, car il dispose d’un boitier robuste et d’un ruban rigide. Ces deux caractéristiques peuvent vous garantir un travail de qualité. Il faut noter que vous devrez utiliser le décamètre pour les plus grandes mesures.

La règle

La règle quant a elle permet d’aligner vos moellons ou pour vérifier la droiture de matériaux ou encore pour tirer le béton d’une dalle, aucun maçon ne peut se passer de l’utilisation d’une règle. En général, cet outil est en aluminium et a une épaisseur de 2 cm, une largeur de 10 cm et une longueur de 1 à 5 m.

L’équerre

C’est également un outil incontournable en maçonnerie. En métal, l’équerre doit indiquer un angle de 90°.

Le niveau à bulle

Aujourd’hui, le niveau à bulle est devenu un outil indispensable d’un maçon, car il doit indiquer la verticalité ou l’horizontalité d’un support. D’ailleurs, il peut remplacer le fameux fil à plomb qui est souvent réservé aux habitués de cet outil. Quant au niveau à bulle, il est très pratique que ce soit pour un débutant que pour un professionnel.

À savoir : en maçonnerie, il faut également utiliser des outils pour marquer les points de mesure. Du coup, vous devrez avoir en main des traceurs tels que le cordeau, la poudre à tracer, le crayon, le marqueur, la craie…

Les outils de construction

Il existe également d’autres outils qui sont vraiment typiques en maçonnerie. En voici quelques exemples :

La truelle

C’est un outil polyvalent… ou presque ! Et pour cause, la truelle permet de prendre du mortier, du plâtre ou de l’enduit. Elle sert également à lisser, à étaler, à boucher des trous, à réaliser des gâchages. Vous l’aurez compris, la truelle peut servir à tout en fonction de la taille et de la forme de cet outil (ronde, carrée, trapézoïdale, langue de chat).

La taloche

Composée d’un plateau en bois ou en plastique et d’une poignée, la taloche sert à porter de l’enduit ou du mortier afin de le projeter ou de le talocher grâce à des mouvements de main. C’est un outil indispensable pour bien débuter en maçonnerie.

Le serre-joint

Le serre-joint sert à fixer les coffrages ou les règles de guidage. Sur diamwood.com, vous pouvez retrouver un large choix de cet outil : serre-joint à pompe, chevillette de maçon, serre-joint dormant, étai extensible, étau, pince de serrage… Plus encore, n’hésitez pas à découvrir sur ce site les accessoires de serre-joint !

L’auge et le seau

L’auge et le seau sont des récipients dans lesquels vous pouvez préparer les produits à base de poudre. En plastique ou en caoutchouc, ces outils se déclinent en plusieurs tailles en fonction de la quantité de produits à fabriquer.

La brouette

La brouette est un outil indispensable pour transporter le sable, le gravier, le béton, et autres matériaux nécessaires à la construction. Elle peut également servir à l’évacuation des terres ou des gravats. En général, une brouette peut avoir un volume total de 90 à 100 litres.

La bétonnière

Thermique ou électrique, la bétonnière est un outil de maçonnerie qui permet de remuer les agrégats. Elle dispose d’une cuve dont le volume diffère d’un modèle à un autre.

Le tamis

Le tamis est une structure en bois qui dispose d’une grille avec des mailles. Vous l’aurez compris, cet outil sert à filtrer les matériaux nécessaires aux agrégats. Pour rappel, tous travaux de maçonnerie doivent respecter le Document Technique Unifié.
N’hésitez pas à visiter ce site pour obtenir le document qui relate les normes et les réglementations en vigueur. Pour terminer, il faut avouer que cette liste d’outils de maçonnerie n’est pas encore exhaustive. Il existe également d’autres équipements indispensables à la démolition d’une maçonnerie existante. À l’exemple du burin de maçon, du marteau, de la massette ou encore de la barre à mine. Bien évidemment, vous pouvez retrouver tous les équipements, standards ou sophistiqués, indispensables en maçonnerie sur de nombreux sites spécialisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *