Gazon et pelouse écolo, c’est possible !

Comment avoir un gazon écolo

Être éco-responsable, rien de plus facile : ça signifie simplement prendre conscience de l’impact environnemental que l’on peut avoir à notre petite échelle. Il s’agit ici de protéger son gazon, tout en protégeant la planète !

Faire le bon choix pour votre gazon

Comme vu ici, faire pousser un gazon écologique passe tout d’abord par le choix des graminées. Le Label Rouge « Gazon de Haute Qualité » vous permettra d’identifier quels sont les gazons de qualité,  autant pour l’esthétique que pour la biodiversité.  Pour un gazon 100% bio et naturel, respectueux de l’environnement, il s’agit de faire les bons choix en matière de désherbant, d’engrais et d’insecticide. 

Pas de répits pour les Orties !

L’utilisation de désherbants chimiques provoque des conséquences désastreuses sur la nature et l’environnement. Les produits détruisent l’éco-système, appauvrissent les sols et polluent les nappes phréatiques. Heureusement, d’autres solutions existent !
Il y a bien sûr la célèbre recette de grand-mère du vinaigre blanc (1litre), mélangé à 1/2 litre d’eau et une poignée de sel, à pulvériser sur sa pelouse. Ce mélange est efficace et biodégradable, autrement dit ne laisse pas de traces néfastes pour l’environnement.
Le purin d’orties, connu pour son odeur nauséabonde, s’avère aussi très efficace. Si la préparation requiert un certain temps (trois à quatre semaines de macération), son utilité n’est pas des moindres : elle sert également d’insecticide et d’engrais !

Pour ceux qui ont l’odorat fragile, tenter les huiles essentielles (citrus, basilic, colza, coton, pin..), chacune ayant des propriétés spécifiques, à sélectionner selon les mauvaises herbes à affronter. Quand aux cuistots, n’hésitez plus: l’eau de mer ou de cuisson (pâtes, riz, pommes de terre) appliquée sur les feuilles asphyxie la plante ! L’amidon bouche les pores et l’empêche de respirer. Cruel, certes, mais propre.

Et pour les plus bad-ass d’entre vous, il y aura le désherbage thermique. Il consiste à chauffer les indésirables avec un chalumeau ou de l’eau à 80°C. Le but n’est pas de brûler les mauvaises herbes, ce qui serait sans effet à long terme, mais d’en abîmer les tissus végétaux pour qu’elles dépérissent pour de bon. Oh yeah.

Écolo & Efficace !

Un jardinier soucieux de la nature évitera naturellement les engrais de synthèse issus de l’industrie chimique, et préférera des produits naturels, certifiés bio, ou des recettes maison. On distingue les engrais organiques et minéraux.
L’important est qu’ils soient issus d’éléments naturels (animaux, végétaux…) et qu’ils arrivent entre vos mains sans subir de transformation chimique. Sans aller jusqu’à enterrer ce fameux voisin à la pelouse plus soyeuse que la votre, la poudre d’os et le sang séché s’avèrent par exemple être de très bon engrais, tout comme les cendres de bois ou les algues vertes séchées. 
De la même manière que le désherbant, il existe des astuces maison pour donner un petit coup de pouce à son gazon ! Le compostage est une solution idéale: il s’agit de recycler dans un bac à compost certains déchets du quotidien. Leur dégradation offrira à votre pelouse un terreau très riche. Et bien sûr, il ne faut pas oublier de citer certaines tondeuses robot dont les coupes rejetées sur votre gazon nourrissent les brins d’herbes régulièrement.

Comment avoir un gazon écologique

La pelouse, on la gageolle !

Là encore, en matière d’insecticide, inutile de se lancer dans une guerre nucléaire contre les petites bêtes. Les astuces de Mamies suffisent à les éliminer gentiment, mais sûrement.
Le savon noir liquide par exemple, 100% naturel, permet de nettoyer vos outils de jardinage, le petit chemin de dalles qui borde votre gazon tout éliminant efficacement les petits parasites. La Terre de Diatomée, quoiqu’assez rare, remplace totalement un insecticide chimique. Elle combat les parasites, assainit les sols, et aide à la croissance des plantes de part ses nombreux éléments nutritifs.
En matière de jardinage, le bio cumule ainsi tous les avantages pratiques, écologiques et économiques ! Au-delà de ce petit aperçu non exhaustif, de nombreuses astuces existent. Il est donc possible de traiter une pelouse de manière entièrement naturelle, et elle n’en sera que plus resplendissante.
Alors, convaincu qu’une pelouse peut être écolo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.