Tout ce qu’il faut savoir sur la peinture écologique

Peinture ecologique

Les consommateurs réclament de plus en plus des produits sains pour leurs habitations. Tout en demeurant très performantes, les peintures écologiques répondent tout à fait à leurs exigences. Cette rubrique dévoile tout ce qu’il faut savoir avant de les adopter.

Peinture écologique : une bonne alternative pour embellir sainement son habitation

À l’heure où la « green attitude » s’impose, les produits naturels ont le vent en poupe. C’est la raison pour laquelle les consommateurs sont de plus en plus nombreux à utiliser une peinture écologique pour changer le revêtement mural tout en misant sur le respect de l’environnement et de la santé.
Elle se caractérise notamment par l’absence d’ingrédients pétrochimiques. À la place, les fabricants se servent des résines d’origine végétale ou minérale comme l’huile végétale, le soja, l’huile de lin, la caséine, la chaux ou encore l’argile. Ces derniers sont mélangés à l’eau ou bien à des charges minérales (craie ou poudre de marbre) afin de leur donner de la consistance.
Quant aux couleurs, ce type de peinture utilise les pigments minéraux comme ceux extraits d’argiles, de spinelles, d’ocres ou bien de terres colorées.

La peinture écologique n’est pas moins qualitative qu’une peinture conventionnelle. Elle s’applique sans difficulté particulière dans toutes les pièces de la maison. Étant lessivable, elle s’adapte bien à la cuisine. Ses couleurs bénéficient d’une grande résistance aux rayons UV. C’est le garant d’une très longue durée de vie. Ce produit n’est pas très odorant, sauf celui comprenant des essences d’agrumes, des essences de pin ou encore de l’huile de lin.
Son seul inconvénient tient au fait qu’il demande le double de temps qu’une peinture classique pour sécher en raison de sa composition.

Comment la reconnaître  ?

Les peintures écologiques ne sont pas à acheter les yeux fermés. En effet, de nombreuses marques ont tendance à se proclamer « écolo » sans l’être vraiment. L’idée est de persuader les consommateurs qu’ils ont en face d’eux un produit naturel. Pour éviter les imposteurs, il suffit de vérifier le label écolo affiché sur l’étiquette.

peinture écologique

En France, les deux labels garantissant l’achat d’une peinture écologique sont le NF Environnement pour le marché français et l’Eco-Label pour ce qui est du marché européen. Des études effectuées sur les produits détenteurs de ces certifications ont prouvé que tous les stades de leurs cycles de vie étaient respectueux de l’environnement. Ils ne contiennent pas des métaux lourds ni d’arsenic ni de plomb. Leur taux de solvants toxiques est relativement faible.Il ne faut cependant pas en déduire que les peintures sans labels sont forcément moins bonnes. L’obtention de telle certification étant coûteuse, certaines entreprises n’ont pas les moyens même si leurs produits sont sains. Il ne faut donc pas hésiter à vérifier la liste des composants sur la fiche technique. Il convient également de se renseigner sur la dimension écoresponsable de la peinture. À cet effet, il faut mettre en tête que la mention « sans COV » ne signifie pas qu’elle est complètement dépourvue de composés organiques volatils, parce qu’il faut systématiquement en utiliser un minimum. Cependant, cela veut dire qu’elle en contient moins de 5 g/L. Découvrez les produits sur une boutique en ligne pour plus de précisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *