Comprendre l’élagage et de l’abattage d’arbre

L’idéal serait de confier les travaux d’élagage et d’abattage à des professionnels. Cependant, la maîtrise correcte de la manipulation d’une tronçonneuse et le respect de quelques consignes de sécurité, permettrait à tout un chacun de procéder lui-même à l’élagage ou à l’abattage de ses arbres.

Tout savoir sur l'élagage et l'abattage d'arbre

Ainsi, avant toute chose, il est essentiel de se munir d’un équipement de sécurité aux normes, pour anticiper et empêcher les accidents. L’équipement digne de ce nom se décline en un casque avec visière, un protecteur acoustique, des gants, des chaussures de travail, une combinaison, voire un ensemble solide. Le seul outil de travail utile est la tronçonneuse, un outil pouvant être une source de dangers lors d’une opération d’élagage ou d’abattage d’arbre. Aussi, afin de bien manipuler la tronçonneuse, il faut obligatoirement lire le manuel d’utilisation. De toute évidence, il ne faut pas fumer lors du remplissage du réservoir de l’appareil, s’il faut laisser une distance minimale de 10 m entre l’espace de travail et la maison. Pendant son utilisation, il vaut mieux la tenir à deux mains, en les passant dans les poignées de sécurité. Pour travailler, il faut trancher le bois avec le milieu de la lame et procéder de manière progressive.

Comment élaguer un arbre?

Élaguer un arbre consiste à débarrasser un arbre de toutes ses branches basses ou inutiles. Cette opération peut être effectuée dans un souci de nettoyage ou servir de préalable à l’abattage d’un arbre. Afin de la faire correctement, il faut se positionner du côté opposé à la branche à couper. Aussi, le tronc de l’arbre sera un bouclier naturel entre la tronçonneuse et l’utilisateur. Le corps de ce dernier doit être bien droit si ses jambes sont légèrement écartées, pour adopter la meilleure posture. Quand toutes les branches sont bien taillées et débarrassées, l’utilisateur nettoie les alentours de l’arbre, par souci de propreté et de sécurité.

Comment abattre un arbre?

Avant d’abattre un arbre, l’utilisateur délimite un périmètre de sécurité autour de lui. Il commence par scier le tronc de l’arbre, en veillant à respecter un angle de 45°. Lors de l’abattage et de l’élagage d’arbres, la coupe doit être assez profonde pour correspondre au quart du diamètre total du tronc. L’utilisateur enchaîne une seconde entaille horizontale, parallèle au sol, rejoignant la première entaille. Il travaille par la suite sur le côté opposé du tronc pour tracer un trait d’abattage de 2 cm plus haut que la précédente. L’utilisateur est recommandé laisser une charnière entre l’entaille ainsi que le trait d’abattage. Ensuite, il insère un coin dans le trait d’abattage, pour favoriser la chute de l’arbre vers le bon côté. Dès que l’utilisateur entend un craquement annonciateur de chute, il doit s’écarter de 5 m au moins de l’arbre pour éviter tout accident. Quand le tronc est au sol, il le débite pour faciliter l’enlèvement. L’utilisateur élague les branches superflues, en suivant la méthode expliquée plus haut. Lorsque le tronc est bien net, il pratique une première entaille au niveau du tiers du diamètre du tronc dans le bois. Il fait rouler le tronc sur lui-même et pratique une deuxième entaille de même dimension, ayant pour but de rejoindre la première. L’utilisateur procède ainsi jusqu’au débitage complet du tronc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *