Extension de votre maison : quel est le cadre réglementaire ?

Votre logement est trop petit, il manque une pièce pour un espace à vivre optimal ? Pour éviter un déménagement ou pour donner de la valeur à votre bien, un agrandissement est un projet qui se réfléchit. Connaître les règles d’urbanisme et les démarches administratives est aussi important que l’aspect financier et architectural. Commençons par les bases : quels sont vos droits en matière d’extensions de maisons particulières ?

Extension de logement : des règles simplifiées

Quelles sont les lois en vigueur concernant les modifications des biens immobiliers existants ? Si vous vous prévoyez un agrandissement de maison : la réglementation dans le détail est disponible sur les sites spécialisés.

La surface habitable est un des critères importants à prendre en compte. En dessous de 40 m2, et si la surface totale (SHOB) de votre maison après extension ne dépasse pas 170 m2, il n’est pas nécessaire de faire une demande de permis de construire : une simple déclaration de travaux en mairie suffit. Mais renseignez vous bien : il est parfois obligatoire de faire appel à un architecte.

Vous devrez également vous renseigner sur le plan local d’urbanisme (PLU) qui définit clairement le cadre architectural des nouvelles constructions (matériaux, couleurs, hauteur de construction, couverture des toitures, etc.).
 

Agrandir sa maison : quelques idées originales

Si vous souhaitez augmenter l’espace à vivre de votre logement, explorez les différentes possibilités qui s’offrent à vous : un agrandissement peut prendre différentes formes.

Selon les règles imposées par le plan local d’urbanisme, votre budget et la pièce que vous souhaitez agrandir, vous préférerez opter pour une extension contiguë, une construction en surélévation, une véranda, ou encore une excavation, une annexe, un aménagement des combles ou une dépendance. Les solutions ne manquent pas !

Si les vérandas sont bien adaptées pour agrandir une cuisine, un salon ou une salle de bain, il est préférable de choisir l’aménagement d’un étage supplémentaire pour des chambres. Pour une chambre d’amis ou des enfants adultes, aménager un petit chalet ou un cabanon standing peut s’avérer intéressant et très pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *