Immobilier en Corse : ce qu’il faut savoir

L’immobilier en Corse est un secteur qui suscite une certaine curiosité de la part des acheteurs, qu’ils soient des particuliers, ou des investisseurs. Cette branche de l’économie corse présente en effet des contrastes par rapport à l’immobilier plus traditionnel sur le continent. Rien de vraiment destabilisant bien sûr. Toutefois, quelques particularités sont observées.
Si vous faites partie de ceux qui désirent devenir propriétaires sur l’île de beauté, il est vivement conseillé de vous renseigner au préalable.Voici notamment quelques points à savoir en la matière.

Comment et où acheter un bien sur l’île de beauté ?

Acquérir un bien immobilier requiert avant tout un financement solide et suffisant, les prix sur l’île ayant eu tendance à grimper avec la demande grandissante. Parmi les moyens à votre disposition, il y a l’intervention de vos fonds propres, c’est-à-dire, de votre épargne personnelle. Cette solution vous donne l’occasion d’avoir un contrôle optimal sur les sorties de fonds nécessaires à votre achat.
Le second moyen à votre portée est le crédit immobilier. Vous pourrez l’obtenir à travers un contrat que vous signerez auprès de votre banque ou un établissement de crédit. Afin de dénicher le prêt le plus adapté à vos besoins et aussi le plus intéressant en termes de taux d’intérêt, recourez à un comparateur de crédit comme celui qu’on peut trouver sur https://www.boursedescredits.com/guide-comparateur-credit-immobilier-comparatif-pret-immobilier-128.php.

Acheter en Corse peut-être un investissement intéressant. Certaines régions sont toutefois à privilégier que d’autres, lors de la recherche d’un bien immobilier à acquérir. Cela est notamment dû à leurs attraits naturels particuliers, ainsi qu’à leur charmante animation et au pouvoir locatif. On dénombre trois magnifiques régions qui sont :

  • L’extrême sud de la Corse : incluant les célèbres villes de Porto Vecchio et Bonifacio.
  • Ajaccio : la rive sud, le grand Ajaccio.
  • La Balagne avec Calvi et Ile Rousse comme fers de lance

Ces trois grandes régions sont les plus plébiscitées,mais il exsite sur l’île de nombreuses autres régions où il peut-être intéressant d’acheter car les prix y sont encore relativement moins élevés ainsi que pour leur dynamisme.

Acheter à Ajaccio

Faire construire en Corse : le permis pas si simple à obtenir sur le littoral

Si vous prévoyez de faire l’achat d’un terrain, sur le littoral comme à l’intérieur, en Corse pour ensuite y faire construire une habitation, un permis de construire est de mise. Ce document est essentiel pour que le bâtiment ne soit pas illicite. Ce qu’il faut retenir toutefois c’est que son obtention est très réglementée. Cette restriction de l’octroi de permis de construire est appliquée dans le but de limiter les spéculations immobilières sur le littoral. La Corse fait partie de ces territoires qui souhaitent garder leur authenticité à travers des paysages naturels et un environnement naturel préservé mais qui doivent aussi lutter contre la tentation de la spéculation locative, impactant de façon négative l’accès à la propriété de la population locale.

L’investissement encouragé par une fiscalité avantageuse

Le caractère insulaire de la Corse permet à sa sphère immobilière de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. En premier lieu, il y a l’exonération des frais d’actes et de droits de succession. Cette situation a été initiée par l’arrêté Miot du 10 juin 1801. L’exonération est effective jusque durant le courant de l’année 2017. Au-delà de cette période, le droit commun entrera en action.
Enfin, on a la réduction sur quelques biens de consommation au sein de l’habitation, comme l’électricité basse tension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *