Les différentes poses de parquet

Du plancher authentique rappelant les vieilles demeures d’antan au parquet moderne en bois clair et design, le bois est au top de la tendance !
Présent depuis toujours dans les habitations, on le découvre désormais adapté aux pièces d’eau ainsi qu’aux extérieurs et dans des pièces à fort passage (locaux commerciaux ou bureau). Pour le poser il existe plusieurs techniques, les voici détaillées dans l’article ci-dessous.

La pose clouée

La plus classique des techniques de pose de parquet est la pose clouée. En effet, elle consiste à placer des lambourdes au sol qui sont comme des poutres espacées de 40cm les unes des autres puis de disposer perpendiculairement dessus les lames de parquet en le clouant pour les fixer.
Pour pratiquer soi-même cette technique de pose de parquet il est conseillé de veiller à ce que le niveau au sol soit bien plat pour que le parquet craque le moins possible et soit parallèle à la dalle du sol. La plupart du temps pour mettre le sol bien à niveau on recommande le plâtre ou des cales de bois à placer sous les lambourdes.
Pour bien positionner les lames de parquet alignées les unes avec les autres et ainsi obtenir un plancher bien droit il est conseillé de débuter la pose en prenant le mur comme base aidé d’une équerre.

La pose flottante

Cette technique de pose est très populaire car elle est la plus simple à réaliser soi même, surtout dans sa version à clipser. Avant toute chose il est conseillé de veiller à ce que le sol soit bien plat et sain. c’est à dire qu’il faut prendre en considération à la fois la qualité du sol mais aussi son isolation pour ne pas avoir à tout défaire ensuite pour la renforcer.
Pour améliorer l’isolation thermique et phonique de la pièce de pose d’un parquet flottant, il existe des lames pré équipées d’une couche d’isolant déjà intégrée. Dans le cas contraire, il est toujours possible d’acheter un rouleau d’isolant indépendant à placer sous les lames de parquet avant la pose.

La pose collée

Autre technique de pose de parquet : la pose collée. Comme son nom l’indique ils ‘agit d’un parquet qui se colle et cela est assez difficile à faire soi-même. En effet, la colle sèche très vite une fois appliquée, il faut donc être très rapide pour disposer les lames de parquet et qu’il adhère parfaitement pour un résultat homogène et droit. Une fois les lames symétriques il est conseillé de bien répartir la colle sur toute la surface dessous, donc de bien faire pression sur l’intégralité de la longueur de la lame afin que celle ci colle parfaitement à la dalle de support.
Pour plus de facilité d’encollage, l’utilisation d’un maillet est recommandée, pour bien les emboîter entre elles, des cales sont prévues et servent de guident pour respecter un alignement parfait et une harmonie globale du chantier.
L’avantage de la colle à bois est qu’en cas de résidus il suffit de frotter un chiffon imbibé d’eau pour la faire disparaître lorsqu’elle est encore fraîche, si elle est sèche il suffit de passer un coup de ponceuse.
Le bois étant un matériau vivant, il est recommandé de conserver 8mm de marge sur le tour du chantier afin de permettre aux lames de se dilater à leur rythme et de se positionner naturellement pendant le séchage.

Le point de Hongrie

Plus communément appelé « pose en chevrons« , le point de Hongrie est aussi bien un motif qu’une technique de pose du parquet. Emblématique de la tradition française, il est visible dans la plupart des châteaux de France comme les châteaux de la Loire. Ce parquet très chic est tout aussi difficile à réaliser car il nécessite que les lames soient découpées sur mesure pour respecter les angles des chevrons sans qu’il n’y ait de jeu entre les lames.
De manière générale, le point de Hongrie est posé dans une pièce possédant une cheminée puisque cette dernière est le point de départ de la pose des lames. Ensuite les chevrons s’étendent petit à petit depuis la base de la cheminée pour créer une symétrie dans la pièce. Pour un pose parfaite il est conseillé de faire appel à une équipe de professionnel car il est primordial de maîtriser le calepinage pour réaliser sa pose.

Confiez la pose à un professionnel

Comme pour cette dernière technique évoquée certaines poses de parquet sont plus fastidieuses que d’autres et faire appel à un professionnel dont c’est le métier est incontournable si l’on souhaite un finit parfait. De plus pour poser du parquet il est conseillé d’être en bonne condition physique car le chantier dure quelques heures et le mal de dos se fait rapidement sentir.
Pour se faciliter la vie, il est recommandé d’aller choisir son parquet directement chez un fournisseur de revêtements de sols afin de bien appréhender le rendu final en fonction de la technique de pose choisie. Ensuite, si vous confiez la pose à un professionnel, l’équipe technique s’occupe de la livraison de tout le matériel nécessaire chez vous, puis de la pose et enfin vous explique les différentes méthodes d’entretien pour conserver un parquet comme neuf durant de nombreuses années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *