L’angoisse du prêt immobilier : le parcours du combattant

prêt immobilier

Les raisons de souscrire à un prêt sont nombreuses, mais celles qui angoisse le plus les emprunteurs concerne le prêt immobilier. Pourquoi ? Les taux d’intérêt du marché immobilier sont à la baisse et l’achat des biens immobiliers est en plein boom. Alors pourquoi cette crainte ? Tout simplement car pour s’offrir une nouvelle maison, il faut recourir au tant effrayant prêt bancaire : l’Enfer à côté, c’est un parc d’attraction !?

L’année 2017 était très florissante pour les crédits immobiliers

Il est vrai que l’an dernier, les achats de biens immobiliers ont explosés, puisque plus de 270 milliards d’euros ont été empruntés et pour dire : c’est un record !

Les espérances ont bien sûr été de croire que 2018 serait une tout aussi florissante année !
Dés janvier 2018, les directeurs des banques étaient très confiants, les prêts stagnaient à 100%, ce qui était bon signe.
Après tout, tout allait bien, c’est vrai, alors pourquoi soudainement, plus rien ne va ?

Les 12 Travaux d’Hercules : l’épreuve du prêt immobilier

Qu’on se le dise, les Français apprécient de préserver leur patrimoine, auquel ils sont attachés. La plupart utilisent le prêt pour le financement de ce dernier, et l’immobilier ne fait pas exception. Les crédits immobiliers sont populaires et même encouragés ! Pourtant, l’on remarque un réel ralentissement de la demande de prêt ; une étude récente de l’institut Pretto dévoile que les Français sont très stressés à l’idée de souscrire à un prêt bancaire.

Pourquoi tant de craintes chez les Français pour les crédits bancaires ?

Si le concept est attrayant, la pratique l’est beaucoup moins. La souscription à un crédit est difficile, les démarches sont compliquées, qu’importe qu’on en soit à son premier prêt ou non. Les chiffres annoncent que 65% des sondés considèrent ces démarches comme un véritable parcours du combattant et 70% des personnes de moins de 35 ans voient en ces démarches une véritable source de stress. Bien sûr, les termes des contrats dépendent en majeur partie des structures chez qui l’on est : le mieux serait de comparer les offres de prêts pour savoir quelle banque choisir.

Ce sont les démarches complexes et incompréhensibles qui sont la cause de tous les problèmes : les primo-accédants semblent en être les premiers concernés. La plupart d’entre eux avouent avoir des difficultés à comprendre l’ampleur de ces démarches. Les termes tels que “remboursement anticipé”, “garantie emprunteur” ou bien “taux variable” sont hélas encore très incompris.

Les novices, estimés à 52%, soulignent quant à eux, la difficulté de la recherche du meilleur taux que les banques proposent, en plus des conditions d’emprunt. Parmi eux, 14% estiment perdre leur temps dans toutes ces démarches…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *